Journées de dialogue communal: Le Conseil municipal de Ziniaré présente son bilan quinquennal à la population.

Les collectivités territoriales au Burkina Faso pour rendre compte de leur gestion tiennent périodiquement des instances publiques dénommées ‘’journée de redevabilité’’. C’est une occasion pour Monsieur Pascal COMPAORE, Maire de la dite commune de marquer une halte pour faire le bilan de son quinquennat, permettant aux populations d’apprécier la gestion des élus locaux.

 

« Cinq ans de mandature : acquis, difficultés et perspectives ». C’est sous ce thème que le Conseil municipal et PASCAL COMPAORE, maire de la commune de Ziniaré.  S’est prêté à l’exercice de la redevabilité ce lundi 5 juillet 2021 à l’hôtel de ville de ladite commune, une journée de redevabilité et de bilan de son quinquennat. Cette journée, se présente comme un instant de bilan des cinq ans de gestion (28 juin 2016-28 juin 2021).

 

L’occasion a mobilisé une importante population, qui est venue pour écouter, apprécier Monsieur le Maire et son Conseil municipal et éventuellement, lever des équivoques et avoir des éclaircissements sur leurs préoccupations.

 

Le rapport soumis à la population est articulé autour des points suivants :

 

  • bilan du fonctionnement du Conseil municipal.
  • L’exécution des activités par les services techniques municipaux.
  • Le bilan de l’exécution du budget communal
  • Difficultés et perspectives.

 

Le document fait ressortir de nombreuses réalisations dans les secteurs sociaux de base (santé, éducation, actions humanitaires avec surtout l’accueil de 1 200 déplacés internes…), les volets socio-économiques, etc.

 

Un regard sur l’évolution du budget communal, durant le quinquennat, fait ressortir, en 2016, une prévision de 695 411 114 francs CFA et ont pu recouvrer 749 181 666 francs CFA. En 2017, le Conseil municipal a mobilisé 994 134 231 francs CFA pour une prévision de 1 076 293 783 francs CFA. En 2018, les chiffres ont atteint 1 053 962 648 francs CFA pour une prévision de 1 124 865 229 francs CFA. En 2019, pour une prévision de 841 840 363 francs CFA, le Conseil municipal a recouvrer  613 420 776 francs CFA, et  en 2020, le Conseil a mobilisé 1 051 483 903 francs, pour une projection de 1 131 446 551 francs CFA.

 

En outre, la commune a injecté durant son quinquennat près de deux cent soixante quatorze millions huit cent soixante seize mille sept cent quarante neuf (274876749) francs CFA dans le secteur de l’assainissement.

 

 

Deux cent-vingt trois millions soixante dix sept mille huit cent six (223.077.806) francs CFA ont été alloué dans les réalisations sanitaires et  quatre cent vingt sept millions six cent six mille sept cent soixante cinq (427.606.765) francs CFA dans le domaine éducatif. Le domaine de l’eau potable a connu la réalisation de dix-sept (17) forages positifs d’un montant total de cent dix sept millions deux cent quatre vingt neuf mille six cent vingt (117.289.620) francs CFA.

 

Le budget communal a investi près de trente quatre millions deux cent quinze mille deux cent  (34.215.200) francs CFA dans le domaine culturel. Aux sports et loisirs, trente six millions trois cent dix neuf mille sept cent (36.  319.700) francs CFA ont été investis. Onze millions huit cent quarante neuf mille sept cent (11.849.700) francs CFA de ressources transférées et vingt cinq millions quatre cent soixante dix mille (25.470.000) francs CFA de ressources propres de la commune de ZINIARE.

 

Dans le domaine des voies et réseaux cent soixante huit millions soixante onze mille deux cent vingt (168.071.220) francs CFA ont été  utilisés tandis que les activités de promotion de la femme, cent quatre vingt millions cinq cent soixante sept mille deux cent quatre vingt huit (180.567.288) francs CFA ont été injecté sans oublier la contribution des  partenaires au développement à hauteur de trois cent trente neuf millions cinq cent cinquante un mille trois cent quatre vingt deux (339.551.382) francs CFA.

 

Parmi les difficultés soulevées, on note un début difficile dans le fonctionnement du Conseil municipal, les arrivées tardives de la subvention de l’État, la spéculation et la pression foncière, le passif foncier.

 

Ainsi, les défis se présentent en l’apurement du passif foncier, l’installation et la formation des commissions foncières villageoises. Il s’agit aussi de résoudre les nombreux litiges fonciers dans la collectivité.

 

Les nombreuses réactions à la suite de l’exposé-bilan ont essentiellement consisté en des félicitations du Conseil municipal pour la cohésion et la transparence dans la gestion, les actions et réalisations au profit des administrés, la promotion du capital humain, la promotion de la cohésion sociale et du vivre-ensemble.

 

Cette journée quinquennale a refermé ces portes par  la remise des attestions a des citoyens méritants et une mention spéciale de remise de lettre de félicitations de monsieur le haut commissaire de la province de l’Oubritenga à Monsieur Pascal COMPAORE Maire de la commune de ziniaré.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *